99999999

A voir à Hué, Le pont Couvert Japonais de Thanh Toan

0

pont-couvert-japonais-hue-vietnamarchitecture unique et alentours authentique

Situé à environ 8 km de la ville de Hué, le pont de Thanh Toan est un pont japonais couvert et est extrêmement précieux en termes d’histoire et de culture. Il a été construit en 1776.
Bien que moins célébre que le pont Japonais de Hoi An, celui de Thanh Toan reste un lieu à visiter si vous êtes à Hué.

Avec le pont japonais à Hoi An ( Détails ICI ) , le pont couvert de Thanh Toan est l’un des rares ponts en tuiles au Vietnam.

Avec une longueur de 16,85m et 4,63m de large, le pont est divisé en 7 compartiments soutenus par 18 piliers en bois. Vu de loin, le pont a le look d’une maison traditionnelle.
Les 7 compartiments semblent être 7 petites pièces dans une grande maison. A l’intérieur du pont, vous trouverez différents autels dont celui de Tran Thi Dao qui a fait construire ce pont. 

Contrairement aux autres ponts de Hué, l’architecture du pont couvert Thanh Toan est tout à fait unique.

Beaucoup de touristes choisissent de visiter le village de Thanh Toan où se trouve le pont à vélo parce que ce n’est pas loin de la ville de Hué mais surtout parce que ca permet de visiter la campagne de Hué qui est aussi intéressante. Cela reste encore rural et authentique, pour l’instant, ce qui est très apprécié par les voyageurs. 

A côté du pont, vous pourrez visiter le musée agricole où vous trouverez des anciens outils agricoles: charrues, herses, faucilles, pelles et moulins à riz. C’est intéressant à voir. Dans la salle du fond, vous pourrez même utiliser les instruments pour écraser le riz.

Comptez 20.000 vnd pour l’entrée.

Histoire du pont

Tran Thi Dao, épouse sans enfant d’un mandarin de haut rang dans la cour de Le Hien Tong a fait construire le pont pour faciliter le transport et la communication dans le village qui était alors séparé par le canal. L’Empereur, en apprenant son acte charitable, libéra le village des impôts pour leur rappeler son bon exemple. 

pont-japonais-a-voir-vietnam

En 1925, l’empereur Khai Dinh a ordonné aux villageois de placer un autel sur le pont dans sa mémoire car elle n’avait pas d’enfants, et dans une culture de culte des ancêtres, cela signifiait qu’il n’y avait personne pour prier pour elle après sa mort. Les villageois ont donc pris la relève et ont offerts des prières au sanctuaire jusqu’à ce jour.

Comment y aller

Il y a plusieurs façons d’arriver au pont

Allez vers l’est sur la rue Le Loi en direction du pont Dap Da mais prenez la dernière à droite juste avant Nguyen Cong Tru. Continuez tout droit vers le bas. La rue change de nom pour Nguyen Lo Trach après avoir traversé Ba Trieu. 

Environ deux kilomètres plus loin, cherchez une rue latérale, Kiet 163, où vous prendrez à gauche.

Prenez à droite sur la route de la rivière et continuez tout droit. La route tourne un peu à travers de belles rizières et autour d’une ferme piscicole avant de rejoindre la route principale. Vous trouverez aussi un plan touristique avec quelques lieux à voir autour du pont.
Prenez à gauche et le pont se trouve à environ quatre kilomètres plus loin. Vous verrez un marché où vous pouvez garer votre vélo pour 5 000 VND.

Vous ne pouvez pas passer en scooter sur le pont Thanh Toan, mais il y a un pont régulier juste à gauche.

pont-japonais-a-voir-a-hue

pont-japonais-a-hue-a-voir


99999999

Laisser un commentaire