Le restaurant Brother Café

Phan Boi Chau et QUAI COURBET

Saviez-vous que Hoi An, à l’instar de Hanoi, possédait un quartier français

Depuis des siècles, Hoi an a été un comptoir marchand prospère sur la Route de la Soie et de la céramique et de nombreuses nationalités y ont cohabité notamment les Français.

Originellement dénommé rue Courbet, du nom de l’amiral menant à la victoire de la France sur la Chine, l’actuelle rue Phan Boi Chau à Hoi An était l’artère principale du quartier français de Faifo ( le nom donné à Hoi An par les français ).

Afin de se distinguer des communautés chinoise et japonaise aux secteurs bien distincts au sein de la vieille ville, Mr le président de France décida à la fin du 19ème siècle de développer un quartier à part sur les rives de la rivière Thu Bon. Cette zone n’était qu’un marécage et la rivière bien plus profonde qu’aujourd’hui.

Maisons de la rue Phan Boi Chau

Le quai Courbet a été construit pour l’abordage des bateaux. de marchandise transportant épices, poivre, miel, porcelaine, soie et coton.

Puis, la rue Phan Boi Chau a été aménagée selon les codes architecturaux français avec des bâtiments alignés, de grands trottoirs et des détails typiques sur les façades. je vous recommande d’ailleurs de lever les yeux pour les apercevoir.

D’un côté, les grands bâtiments servaient de bureaux de l’administration française comme le restaurant Brother Café.

De l’autre, les maisons plus petites abritaient les familles françaises et vietnamiennes qui cohabitaient.

Détails d’architecture française

DIFFÉRENTES PÉRIODES DE L’ARCHITECTURE FRANÇAISE À HOI AN

  • Période 1: de 1860 à 1880. L’architecture française marine et militaire.
  • Période 2: de 1880 à 1920. Les constructions à la française ont été modifiées pour s’adapter aux conditions météorologiques du Vietnam. Cette construction utilisait principalement le principe de la disposition, de la symétrie, de la focalisation sur la zone centrale, des masses latérales supérieures au corps principal et des détails de décoration classiques.
  • Période 3: de 1920 à 1945. Les styles architecturaux de nombreuses régions de France ont été importés, appliqués et modifiés par les architectes vietnamiens. Ils ont adapté l’architecture française à la culture locale, à la terrasse, à l’environnement naturel et aux conditions météorologiques.

Cela dit, la plupart des constructions de style français à Hoi An ont été construites à la fin de la période 2 et principalement au cours de la période 3, car les chefs-d’œuvre reflétaient bien les conditions locales.

Découvrez l’architecture française, les arches, les piliers, les balustrades et les persiennes.

Si vous voulez connaître l’histoire de la rue et bien plus encore, je vous recommande de rendre visite à M Duong qui parle français et qui vous expliquera tout. Il parle beaucoup donc je vous conseille de prévoir du temps. Il habite le 25 Rue Phan Boi Chau – Hoi An

Autre que la rue Phan Boi Chau ( il reste environ 56 bâtiments d’architecture française ), l’architecture française  est également présente dans de nombreux autres lieux de Hoi An.

Il y a des tombeaux anciens, des maisons comme la maison des amateurs La Thoai Tan (rue Phan Chau Trinh), la maison de Mme Nguyen Thi Chien (Nam Dieu et Thanh Ha) … et des vestiges historiques tels que la paroisse de Hoi An, Truong Vien Minh…

Voici quelques maisons de style français à Hoi An:

99999999

Laisser un commentaire