La vieille ville de Hoi An est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999.

Depuis quelques années, la ville vend un ticket qui permet d’accéder à un certain nombre de monuments, notamment des maisons anciennes et des musées entres autres.

Sachant que l’on trouve tout et n’importe quoi sur le net à propos des tickets de Hoi An, je décidais de vous faire un récapitulatif et vous donner toutes les informations. Suivez le guide.

Billets d’entrée de la vieille ville

Le billet d’entrée à la vieille ville de Hoi An ne coûte que 120 000 VND (5 USD) par personne. C’est donc un coût relativement bas pour visiter la vieille ville et ses monuments. Le ticket est divisé en 5 billets détachables.

Les frais vont à l’entretien et à la préservation de la ville. Le billet d’entrée est nécessaire seulement et seulement si vous désirez visiter les monuments de la vieille ville

Par conséquent, si vous décidez de ne pas visiter les anciennes maisons, les temples chinois ou les musées, vous n’avez absolument pas besoin de ticket.

Que couvre le billet pour la vieille ville de Hoi An?

Le billet vous permet d’accéder à un certain nombre de bâtiments historiques, également appelés sites touristiques, y compris des bâtiments du patrimoine, ainsi que des musées mais aussi des représentations théâtrales.

Par conséquent, chaque billet vous permet d’entrer dans cinq lieux touristiques parmi 22 places. Après cela, si vous souhaitez visiter plus de lieux, vous devrez acheter des billets supplémentaires.

A savoir: Pour visiter le pont Japonais, un ticket est obligatoire depuis quelques années. Notamment pour limiter le nombre de touristes puisque le pont est trés endommagé.

Les billets sont valables que pour 24 heures. Ce qui est normalement assez pour visiter la vieille ville.

Où acheter les billets à Hoi An?

Les billets pour la vieille ville ne sont disponibles qu’à des guichets spécifiques, et non à des lieux de visite du patrimoine.

Il y a 11 stands de vente situés à la périphérie de la vieille ville de Hoi An. Cependant, ce sont généralement de petites cabanes jaunes, donc, malheureusement, pas faciles à repérer. Principalement parce qu’ils se fondent dans tous les autres bâtiments jaunes et que leur écriture ou leur signalisation n’est pas claire, ce qui les distingue des autres. (Par exemple, vous ne réalisez peut-être même pas que vous en avez dépassé un).

Emplacements des guichets:

  1. Rue Nguyen Thi Minh Khai et intersection de la rue Hem 19 Hung Vuong, près du Wellspring Cafe
  2. Rue Cong Nu Ngoc Hoa, à l’intersection du restaurant Cabanon
  3. Rue Duong Cao Hong Lanh sur l’île de Hoi, près du pont de la place Song Hoai
  4. Rue Duong Cao Hong Lanh sur l’île de An Hoi, près du pont d’An Hoi
  5. Intersection des rues Phan Chu Trinh et Hai Ba Trung
  6. Rue Tran Phu (extrémité nord-ouest de la rue), au sud de l’intersection de la rue Phan Chu Trinh
  7. Rue Tran Phu et intersection de la rue Bach Dang, près du pont japonais
  8. Intersection de la rue Le Loi et de la rue Tran Phu
  9. Intersection des rues Tran Phu et Nguyen Hue
  10. Intersection des rues Tran Phu et Hoang Dieu (Office de tourisme)
  11. Intersection des rues Bach Dang et Hoang Van Thu

Lorsque vous achetez un billet, vous devriez également recevoir une carte indiquant l’emplacement et les sites touristiques aux alentours de la vieille ville de Hoi An.

Se déplacer dans la vieille ville de Hoi An

Voyager à vélo ou à pied est le meilleur moyen d’explorer la vieille ville. Parce que de 8h30 à 11h et de 15h à 21h (prolongé à 21h30 en été), les scooters et les motos sont interdits dans les rues de la vieille ville. Les rues sont encerclées par des barrières empêchant les véhicules d’entrer à cause du trafic piétonnier intense à ces heures.

99999999

Laisser un commentaire