S’expatrier au Vietnam – Hoi An

s-expatrier-au-vietnam-hoi-an

Bien réussir son expatriation au Vietnam

De plus en plus de Français veulent s’expatrier, le Vietnam et plus particulièrement Hoi An sont devenus des destinations très recherchées. Mais comment se passe une expatriation? Il y a 2 catégories d’expatriés, ceux en retraite ou en vacances prolongées et ceux qui viennent pour le travail ou pour monter un business.

En 10 ans à Hoi An, j’ai appris comment se passer une expatriation au Vietnam même si la mienne est différente, je suis venu rejoindre une vietnamienne.

Voici quelques points expliqués dans cet article ( qui aura une deuxième partie ) où j’aborde notamment la maison, le scooter ou le coût de la vie:

1) Travail, retraite ou vacances de longue durée

C’est une des premières questions à se poser. Que venez-vous faire à Hoi An? Si c’est pour les vacances, ce premier point ne vous concerne pas.
Nous avons beaucoup de chances au Vietnam parce que les français sont très appréciés pour le travail, moins en tant que touristes il faut dire, notre réputation nous précède.

Sur Hoi An et Da Nang par extension, il y a beaucoup de managers d’hôtels français. Sachant qu’un hôtel ouvre toutes les semaines, Si vous travaillez dans l’hôtellerie, cela peut être une bonne opportunité. Par contre, ce n’est que des resorts et il faut obligatoirement parler anglais.

Si vous venez pour ouvrir un petit commerce, la vieille ville n’étant en soit pas extensible, sachez que les prix des loyers explosent en ce moment surtout dans les rues les plus commerçantes de la ville comme Le Loi, Tran Phu… A savoir, il n’y aucun rapport entre les surfaces et les prix ce qui veut dire qu’une petite surface peut coûter plus cher qu’une grande surface.

Cela peut aller de 3000 euros à plus de 4000 euros par mois pour le loyer. Ici, la pratique veut que vous payez 1 an de loyer pour pouvoir louer. Pour toute activité, il vous faudra un partenaire vietnamien, ce n’est plus obligatoire depuis l’année dernière mais hautement recommandé voir indispensable.

Vous pouvez aussi créer votre marque ou votre boutique.

Certains l’ont réussi avec succès comme

– Metiseko à Hoi An ( marque de prêt à porter )
– Musée Precious Héritage ( galerie )
– Marou ( chocolat ) pour n’en citer que deux.

Sachez qu’il y a à peu près une centaine de Français à Hoi An sur 600 expatriés.

2) Trouver une maison à Hoi An

Après avoir décidé de ce que vous voulez faire, il faut trouver une maison. Il faut au minimum un visa de 3 mois pour louer une maison. Vous pouvez la jouer aventurier comme moi quand je suis arrivé à Hoi An, c’est à dire parcourir la ville en scooter à la recherche d’un panneau: house for rent ou nhà cho thuê en vietnamien. De mon expérience, ce n’est clairement pas la meilleure méthode, il m’a fallu 2 mois pour en trouver une…

Je vous conseille vivement de passer par un agent immobilier ( voir: http://hoianhouse.com/ ). Service pro. C’est simple, pas de mauvaises surprises, vous aurez pour la plupart du temps des maisons équipées et surtout dans les meilleurs quartiers de Hoi An comme Cam Chau ou Camh Tanh.
A savoir: vous devrez payer 3 mois d’avance voir plus dans certains cas.

Pour une maison à Hoi An, ca commence à 300 euros sans électricité et internet. Pour ce prix là, vous aurez une maison de taille moyenne mais largement plus grande que ce que vous aurez eu en France. Si vous voulez prés de la plage ou dans d’excellents quartiers comme Camh Tanh, ce sera plus cher.

Vous pouvez aussi passer par le groupe Facebook Hoi An Expats qui est super pour trouver une maison à louer: https://www.facebook.com/groups/508030623318139/

3) Coût de la vie et budget mensuel

budget-vietnam-hoi-an

Assurément, La vie à Hoi An coûte moins cher qu’en France. Je ne pense pas que cela soit une surprise pour vous. Vous pouvez vivre correctement avec 800 Euros mais après tout dépend de votre train de vie. Je cite un budget minimum.

Exemple personnel: Pour la fibre, je paie 10 euros et pour l’électricité, comptez environ 15 – 20 euros euros par mois selon votre utilisation. Si vous avez une maison avec plusieurs climatisations, cela peut vite grimper. L’habitation est ce qui coûte le plus cher.

Pour les courses, je vous recommande d’aller à Da Nang, il y a des supermarchés comme

– Vincom
– Big C
– Lottemart ( groupe coréen )

Les produits sont importés et moins chers qu’à Hoi An en moyenne. On retrouve tous les produits que l’on a en France ainsi que des enseignes françaises comme Yves Rocher. Paysan Breton étant aussi bien implanté.

Si vous avez des enfants, l’école peut devenir un gouffre si vous désirez l’inscrire dans une école internationale comme la Green Shoots International School Vietnam à Hoi An. Ca commence à 400 euros par mois avant 3 ans et augmente en fonction de l’âge.

A Hoi An, on a la chance d’avoir pas loin de 400 restaurants qui vont du restaurant de rue au restaurant haut de gamme. Il y en a pour toutes les bourses. Vous pouvez manger pour 1 euro dans les restaurant typiquement vietnamiens. C’est moins cher de manger au restaurant que de cuisiner soi même.

4) Louer ou acheter un scooter

Je vous conseille d’acheter un scooter, c’est beaucoup plus rentable sur le long terme. Si vous voulez quand même en louer un, le meilleur endroit reste The Help Hoi An ( https://www.facebook.com/TheHelpExpatServices/ ) qui fait des forfait au mois. Le propriétaire est un Français ( Cyril Quynhon ). Il propose plusieurs services dont un service de nettoyage pour la maison

Dans la rue Hai Ba Trung, se trouve le concessionnaire Yamaha et Honda si vous désirez acheter un scooter neuf. Les prix avoisinent les 900 euros selon le modèle.

Si vous désirez un scooter d’occasion, il

5) Choisir une banque

C’est une question qui peut paraître banale mais j’ai eu la mauvaise surprise d’avoir choisi une banque ( MB BANK ) quand je suis arrivé où l’on ne pouvait pas utiliser Paypal entre autres parce que ce n’était pas une banque internationale.

Je vous recommande ACB ( Asia Commercial Bank ) qui est plus simple d’utilisation.

Articles Similaires

Tous les commentaires

3 réflexions sur “S’expatrier au Vietnam – Hoi An”

  1. Good Morning Hoi An

    Bonjour,

    Désolé pour la réponse tardive, j’étais en vacances.

    Malheureusement à part cette école à Hoi An, il n’y en a aucune autre à part se diriger à Da Nang.

  2. Bonjour, vous ne recommandez pas Green Shoots en raison des coûts, mais quelles options proposeriez-vous pour des garçons de 13 et 15 ans et pour une durée de six mois?

    Merci à l’avance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *