Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le Vietnam étend le visa électronique à 80 pays; Les frontières restent fermées

À partir du 1er juillet, les citoyens de 80 pays et territoires seront éligibles à des visas électroniques pour de futures visites au Vietnam, mais cela ne signifie pas que les visiteurs étrangers seront autorisés à entrer dans le pays pour le moment.

Selon Tuoi Tre, une résolution gouvernementale publiée le 25 mai a confirmé que la politique de visa électronique entrera en vigueur à partir du 1er juillet, s’appliquant aux citoyens d’Autriche, de Belgique, d’Islande, et plus encore. Une liste complète des pays et territoires est disponible ici.

La résolution a été annoncée en février 2019 et est une extension du programme d’essai précédent du Vietnam pour permettre aux touristes de 40 pays de demander des visas électroniques pour entrer dans le pays. Lorsqu’elle a été mise en ligne au début de 2017,la liste couvrait les partenaires touristiques cruciaux du Vietnam, tels que la Corée du Sud, la Russie et le Japon.

En décembre de la même année, le Vietnam a ajouté l’Australie, le Canada, l’Inde, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande et les Émirats arabes unis à la liste, ce qui porte le nombre total à 46. Plus récemment, 35 autres pays et territoires ont été ajoutés en février 2019. Dans le cas de la Chine, le visa électronique s’applique aux détenteurs de passeports de Hong Kong et de Macao, et non aux détenteurs de passeport électronique chinois continentaux.

Une fois les frontières réouvertes, dont une date n’a pas encore été déterminée, les voyageurs ayant un visa électronique pourront l’utiliser dans les huit aéroports internationaux du Vietnam, 16 postes frontaliers terrestres et 13 points de contrôle maritimes.

Bien que la disponibilité prolongée de visa électronique puisse sembler un signe positif pour l’industrie touristique du Vietnam, le pays est toujours fermé au reste du monde pour minimiser les risques d’infection COVID-19.

Selon le directeur de l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (VNAT) Nguyen Trung Khanh, les responsables du tourisme travaillent sur des plans pour attirer certains groupes de visiteurs internationaux, mais seulement des pays qui ont effectivement répondu à la pandémie COVID-19. Il s’agit notamment d’endroits comme la Chine continentale, le Japon, la Corée du Sud, Taiwan et plusieurs membres de l’AEAN

Dans un scénario, Khanh a déclaré au site de nouvelles, si les principaux marchés du tourisme peuvent contenir avec succès les risques de coronavirus d’ici Septembre, VNAT va concevoir des promotions ciblées et de suggérer des restrictions de voyage assouplissement, bien que certaines mesures pour vérifier l’état médical des voyageurs des deux côtés seront nécessaires.

Leave a Comment

0.0/5