Le Vietnam se prépare à évacuer 500000 personnes à l’approche de la tempête Noul

Alors que le typhon Noul devrait toucher terre dans les provinces du centre vendredi après-midi, les autorités vietnamiennes se préparent à évacuer un demi-million de personnes en lieu sûr.

Mercredi après-midi, l’œil de la tempête tropicale se trouvait à environ 680 km au sud-est des îles Hoang Sa (Paracel) au Vietnam, au large de la côte centrale, avec des vents de 70 km / h.

Mercredi, la tempête devrait se déplacer ouest-nord-ouest à une vitesse de 15 km / h et s’intensifier davantage.

Jeudi à 10 heures, Elle sera centré à environ 300 km au sud-est des îles Hoang Sa (Paracel) au Vietnam avec une vitesse maximale de 100 km / h.

Mai Van Khiem, directeur du Centre national pour les prévisions hydro-météorologiques, a déclaré que la tempête devrait toucher terre vendredi après-midi dans les provinces centrales de Quang Binh à Da Nang, qui abrite des sites touristiques populaires, notamment la grotte de Son Doong, Hoi An et Hue. La vitesse de vent devrait atteindre 135 km / h, selon le portail d’information du gouvernement.

Les centres de prévisions météorologiques aux États-Unis, au Japon et à Hong Kong prévoient que la tempête toucherait la côte centrale vendredi après-midi à une vitesse maximale de 130 km / h.

En raison de l’impact de la tempête Noul, les localités du nord et du centre devraient s’attendre à de fortes pluies pouvant atteindre 300 mm par jour. Des précipitations de 180 mm par jour sont considérées comme importantes.

Du jeudi après-midi au vendredi, les provinces centrales de Quang Tri à Thua Thien-Hue seraient frappées par de fortes pluies de 300 à 400 mm par jour. Les zones montagneuses pourraient être affectées par des glissements de terrain tandis que les zones urbaines sont confrontées à de fortes inondations.

Quang Binh, Quang Tri, Thua Thien-Hue et la ville de Da Nang seraient fortement affectées par la tempête, a ajouté Khiem.

Évacuation massive

Le ministère vietnamien de la Défense nationale a appelé à la mobilisation de plus de 300 000 personnes – soldats, membres de la police et volontaires civils, pour aider les habitants des zones touchées par la tempête.

Tran Quang Hoai, chef adjoint du Comité directeur central pour la prévention des catastrophes naturelles, a déclaré qu’avec le niveau de force de Noul, le comité est prêt à évacuer 107000 familles, soit un total de 548000 personnes dans les provinces de la côte centrale, selon les médias.

En cas d’urgence, les localités peuvent permettre aux étudiants de rester chez eux. Des millions d’étudiants vietnamiens ont commencé la nouvelle année scolaire le 5 septembre tandis que ceux de la ville de Da Nang, épicentre de la deuxième vague Covid-19, sont revenus en classe lundi dernier.

Hoai a demandé aux dirigeants provinciaux de rester en contact avec les bateaux de pêche, d’évacuer les résidents vers la sécurité et de faire des plans pour limiter les dommages causés par la tempête.

Il a ajouté que la tempête devrait toucher terre dans les provinces centrales pendant une période optimale de marée haute; par conséquent, la dévastation pourrait être importante, demandant aux localités de la zone touchée par l’approche de la tempête de calculer les plans de décharge des crues pour les réservoirs hydroélectriques afin d’assurer la sécurité de ceux en aval.

Le typhon Noul est le cinquième formé cette année dans la mer de l’Est, connue internationalement sous le nom de mer de Chine méridionale.

La quatrième tempête de l’année, Higos, a frappé le mois dernier, touchant terre en Chine.

Les catastrophes naturelles telles que les sécheresses, les inondations et les glissements de terrain ont tué 133 personnes au Vietnam l’année dernière et ont causé des pertes d’environ 7 billions de VND (302,6 millions de dollars), selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

Au cours du premier semestre de cette année, ils ont fait 47 morts et causé des pertes d’une valeur de 3 300 milliards de VND.

La mer de l’Est pourrait voir 11 à 13 tempêtes et dépressions tropicales cette année, dont la moitié affectant le pays, ont averti les météorologues.

Articles Similaires

Tous les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *