vendeuse de fruit au vietnam
|

16 Arnaques courantes au Vietnam et comment les éviter

Lors de mon premier voyage au Vietnam, je suis resté 1 mois et j’ai été captivé par le pays où chaque paysage semble peint avec une palette de couleurs vibrantes et où chaque rue raconte une histoire. Des rizières en terrasse du nord aux rues animées de Hanoi.

Cependant, en tant que voyageur, je sais qu’il est facile de se laisser distraire par des désagréments qui viennent avec le tourisme, surtout dans un lieu aussi populaire que le Vietnam.

C’est pourquoi je partage avec vous, les pièges à éviter. J’ai vu comment un simple tour en cyclo peut finir en marchandage épuisant et comment un circuit ‘tout compris’ peut s’accompagner de dépenses imprévues. Ce n’est pas ça la véritable essence du Vietnam.

Dans cet article, je vous partage les 16 arnaques courantes et comment je les ai contournées. Que vous soyez un globe-trotter ou que ce soit votre première incursion en Asie du Sud-Est, je veux que mes conseils vous guident loin des tracas et vous rapprochent de ce qui rend le Vietnam si spécial.

Sommaire

1. Les Faux Taxis

mailinh taxi vietnam

Le trajet en taxi depuis l’aéroport est souvent la première rencontre d’un touriste avec le pays qu’il visite.

Malheureusement, c’est aussi une occasion pour certains chauffeurs de taxi peu scrupuleux d’exploiter les voyageurs par des compteurs trafiqués ou des itinéraires inutilement rallongés, augmentant ainsi le coût de la course de façon anormale, voir d’être un faux taxi.

Récemment, j’ai aussi été confronté à un chauffeur à Saigon qui n’avait soit-disant pas la monnaie sur le trajet et il voulait arrondir au prix supérieur. C’était pourtant un taxi officiel.

Comment éviter les faux taxis au Vietnam:

  • Reconnaître les signes : Les vrais taxis ont souvent des signes distinctifs, tels que des logos d’entreprise officiels, des numéros de licence clairement affichés et des compteurs visibles et officiels.
  • Évitez les taxis non sollicités : Soyez méfiant envers les chauffeurs qui vous abordent directement et proposent leurs services, surtout à la sortie des aéroports ou dans les zones touristiques.
  • Utilisez des points de taxi officiels : Cherchez les points de taxi désignés ou demandez à un membre du personnel de l’aéroport ou de l’établissement touristique de vous diriger vers un service de taxi officiel.
  • Demandez un compteur : Assurez-vous que le taxi est équipé d’un compteur et refusez la course si le chauffeur ne veut pas l’utiliser ou si vous suspectez qu’il est truqué.
  • Renseignez-vous sur les tarifs : Informez-vous à l’avance sur les tarifs standards pour éviter de payer des prix exorbitants.
  • Pensez à réserver votre trajet à l’avance via une agence de voyage de confiance.

2. Les Tours Surfacturés

guide francophone hoi an
Une agence de qualité @ Hoi An Découverte

Lorsque vous voyagez, il est tentant de réserver des excursions et des circuits touristiques pour découvrir les merveilles de votre destination.

Toutefois, il faut être vigilant : certains de ces packages peuvent être vendus à des prix excessifs, sans pour autant garantir l’expérience promise. Les touristes se retrouvent parfois dans des situations décevantes, avec des guides peu qualifiés et des visites de moindre qualité que celles annoncées.

Certaines compagnies n’incluent pas les tickets d’entrée aux monuments et ne le signalent pas sur leur site. Vous aurez la surprise au départ de la visite guidée.

Conseils pour Choisir des Excursions et Éviter les Surcoûts :

  • Recherchez et comparez : Prenez le temps de comparer les différentes offres d’excursions et lisez les avis des précédents clients sur des plateformes indépendantes.
  • Demandez des détails : Avant de réserver, demandez des informations précises sur l’itinéraire, le nombre de participants, les qualifications du guide et les services inclus.
  • Réservez directement : Si possible, réservez directement auprès des opérateurs de circuits pour éviter les frais supplémentaires qui sont souvent ajoutés par les intermédiaires, comme les hôtels.
  • Méfiez-vous des promesses exagérées : Soyez sceptique envers les offres qui semblent trop belles pour être vraies. Promettre des expériences “uniques” et “exclusives” est une technique de vente courante.
  • Négociez les tarifs : Dans certains cas, il est possible de négocier le prix des tours, surtout si vous êtes en groupe ou si vous réservez plusieurs activités avec le même opérateur.
  • Confirmez les frais supplémentaires : Si vous choisissez de passer par votre hôtel pour la commodité, renseignez-vous sur la commission qu’ils prennent et évaluez si le surcoût en vaut la peine.

Mon Expérience Personnelle

La première fois que j’ai fait la Baie d’Halong en 2011, j’ai était confronté à cette arnaque où j’avais commandé une croisière nocturne avec un repas le soir mais en arrivant, on m’a demandé un supplément pour ce repas qui était normalement compris dans le prix.

3. Le Change de Monnaie

billet argent vietnam

Lors de voyages à l’étranger, notamment au Vietnam où la monnaie locale est le dong (VND), les touristes peuvent être confrontés à des commerçants qui profitent de leur méconnaissance de la devise pour rendre moins de monnaie.

Les billets de certaines valeurs peuvent se ressembler de près, ce qui augmente le risque de confusion.

Conseils pour le change de monnaie au Vietnam :

  • Familiarisez-vous avec la devise : Avant de partir, ou dès votre arrivée, prenez le temps d’examiner les billets de banque. Notez les couleurs, les tailles et les images pour distinguer facilement les différentes valeurs.
  • Soyez particulièrement attentif aux billets de couleurs similaires : Au Vietnam, les billets de 50 000 VND et de 200 000 VND ont des couleurs qui peuvent porter à confusion, de même que les billets de 20 000 VND et de 500 000 VND. Prenez un moment pour bien les distinguer.
  • Comptez votre monnaie : Après chaque transaction, prenez l’habitude de compter la monnaie que l’on vous rend devant le commerçant. Cela peut dissuader les tentatives d’arnaque et vous permettre de rectifier immédiatement toute erreur.
  • Donnez la monnaie exacte : Quand c’est possible, essayez de donner le montant exact pour éviter tout besoin de monnaie.
  • Utilisez un porte-monnaie séparé : Gardez les billets de grande valeur dans un endroit séparé pour éviter de les confondre par mégarde avec des billets de moindre valeur.

4. Les Prix Gonflés pour les Touristes

vietnamienne avec un chapeau conique

Au Vietnam, comme dans de nombreuses destinations touristiques populaires, il n’est pas rare que les visiteurs internationaux se voient appliquer des tarifs plus élevés que ceux pratiqués pour les résidents locaux.

Cette surtaxe, souvent désignée par les expatriés sous le terme de “white tax” ou “tourist tax”, peut affecter les prix dans les marchés, les boutiques de souvenirs, et même dans les services de taxis ou au sein de certains restaurants.

Comment Éviter la “White Tax” et Obtenir des Prix Justes :

  • Apprendre à négocier : La négociation est une partie intégrante de la culture du marché au Vietnam. Apprenez quelques phrases clés en vietnamien et n’ayez pas peur de marchander pour obtenir un prix plus juste.
  • Faites des recherches sur les prix : Avant d’effectuer des achats, renseignez-vous sur les prix habituels pour les locaux afin de mieux comprendre ce que vous devriez payer.
  • Faites-vous accompagner par un guide local : Un guide local peut vous aider à obtenir des prix équitables et à éviter les pièges destinés aux touristes.

Mon Expérience Personnelle

Lors de mon premier voyage au Vietnam, j’ai acheté un Coca Cola sur la route pour aller au village de poterie de Thanh Ha de Hoi An et j’ai payé à l’époque 45.000 vnd ( 1.80 € ) sauf que le prix moyen était de 15.000 vnd ( 60 centimes ).

Même en tant qu’expatrié de longue date, je paye encore en général plus cher que les locaux.

5. La Location de Moto avec Frais Cachés

location moto hoi an
Style Motorbike, loueur réputé à Hoi An

La location de motos est une activité très appréciée des touristes souhaitant explorer le Vietnam de manière indépendante et authentique. Cependant, il est important de rester vigilant car certains loueurs peu scrupuleux peuvent tenter de profiter de la naïveté des voyageurs.

Une pratique trompeuse consiste à facturer des frais excessifs pour des dommages qui étaient présents avant la location.

Conseils pour une Location de Moto Sécurisée au Vietnam:

  • Documentez l’état de la moto : Prenez des photos ou des vidéos détaillées de la moto avant de débuter la location pour enregistrer l’état exact du véhicule.
  • Examinez le contrat de location : Lisez attentivement toutes les clauses du contrat de location avant de signer, en veillant particulièrement aux conditions de retour et aux frais de dommages potentiels.
  • Choisissez des loueurs réputés : Faites des recherches et sélectionnez des entreprises de location de motos ayant des avis positifs et une bonne réputation comme Style motorbikes à Hoi An.
  • Signalez les dommages avant la location : Signalez tout dommage visible au loueur et assurez-vous qu’il est consigné par écrit pour éviter que ces dommages préexistants ne vous soient imputés.

6. L’ arnaque au cirage de chaussures à Hanoi

Une tactique d’arnaque courante dans certaines destinations touristiques notamment Hanoi repose sur des cireurs de chaussures qui ciblent les voyageurs. Un cireur peut s’approcher d’un touriste et, dans un acte calculé, laisser tomber ses brosses ou son cirage pour attirer l’attention.

Profitant de la surprise ou de la confusion du touriste, il commence à nettoyer les chaussures sans avoir obtenu le consentement ou même discuté d’un prix. Une fois le nettoyage commencé, ou pire, terminé, le cireur réclame alors un paiement qui s’avère souvent bien au-delà des tarifs habituels.

Comment éviter l’arnaque au cireur à Hanoi

  • Refus catégorique : Soyez ferme et refusez tout service non sollicité, en particulier si aucune discussion préalable sur le coût n’a eu lieu. Il est important de fixer des limites claires dès le début.
  • Intervention immédiate : Si un cireur commence à s’occuper de vos chaussures sans votre permission, interrompez-le immédiatement. Soyez clair et dites que vous n’avez pas demandé ni besoin de ses services.

7. Les Vendeurs Ambulants Insistants

vendeuse de fruit au vietnam

Lors de vos déambulations dans les rues charmantes du Vietnam, restez vigilant face aux vendeurs ambulants qui emploient des tactiques de vente astucieuses. Ces vendeurs sont connus pour leur persuasion, faisant souvent appel à la culpabilité ou exerçant une pression psychologique pour vous inciter à acheter des souvenirs à des prix largement gonflés.

Un stratagème courant à Hoi An implique des vendeuses qui placent de manière inattendue leur panier sur vos épaules, créant une mise en scène pittoresque pour une photo.

Cela peut sembler anodin et culturellement enrichissant, mais soyez averti : une fois la photo prise, elles exigeront un paiement pour le « service » fourni. Ce qui commence comme une interaction apparemment amicale peut rapidement se transformer en une situation inconfortable où l’on vous demande de l’argent.

Conseils pour Gérer les Vendeurs Ambulants à Hoi An

  • Fermeté respectueuse : Apprenez à dire non de manière polie mais ferme. Un simple “Non, merci” ou “Je ne suis pas intéressé” peut souvent suffire.
  • Connaissance des prix : Informez-vous des tarifs standards des articles locaux pour ne pas payer plus que la normale.
  • Prévention des pièges : Soyez conscient des méthodes communes utilisées par les vendeurs pour vous attirer dans un achat non désiré.
  • Pas de photos sans consentement : Évitez de vous laisser prendre en photo avec des objets ou dans des situations qui pourraient entraîner une demande de paiement.

8. Les Billets de Transport Non Valables

tickets de train au vietnam

L’une des arnaques les plus frustrantes pour les voyageurs au Vietnam est l’achat de billets de transport non valables. Les escrocs ciblent souvent les touristes en vendant des billets de bus, de train ou de bateau qui sont, malheureusement, soit des contrefaçons, soit pour des services qui n’existent pas ou plus.

De plus, certains escrocs vont jusqu’à créer des sites web professionnels et des brochures pour des compagnies de transport complètement fictives, piégeant ainsi les voyageurs dans des réservations qui semblent authentiques.

Conseils pour Acheter des Billets de Transport au Vietnam

  • Achats sécurisés : Privilégiez toujours l’achat de vos billets directement auprès des guichets officiels ou via les sites web et applications mobiles officiels de compagnies de transport reconnues comme 12goasia ou Baolau ( 2 références pour l’achat de billet ).
  • Recherche avancée : Avant de procéder à un achat, prenez le temps de confirmer l’existence et la réputation de la compagnie de transport. Une recherche rapide en ligne peut souvent révéler des avis et retours d’expériences d’autres voyageurs.
  • Prudence dans les lieux publics : Soyez particulièrement vigilant si quelqu’un vous aborde pour vous vendre des billets dans la rue, près des gares ou des terminus de bus. Ces vendeurs sont rarement des représentants autorisés.

9. Les Produits Contrefaits

marche hoi an 2

À travers le Vietnam, les marchés à destination des touristes regorgent fréquemment de contrefaçons, imitant les produits des marques de luxe et grand public. Ces imitations, souvent convaincantes au premier regard, imitent des noms prestigieux comme Chanel, Louis Vuitton ou Apple, etc…

Cependant, elles ne tiennent généralement pas la comparaison en termes de qualité et sont proposées à des tarifs dérisoires, suggérant faussement leur authenticité.

Si certaines contrefaçons sont facilement détectables comme les tongs ou les boucles d’oreilles Apple ( oui, Apple n’a jamais fait ni des tongs, ni des boucles d’oreilles ), d’autres sont plus difficiles notamment sur les produits comme les téléphones et les sacs à dos Eastpak.

Apprenez les Signes de la Contrefaçon

  • Qualité des matériaux : Les contrefaçons sont souvent fabriquées avec des matériaux de moindre qualité. Inspectez la qualité du cuir, du tissu, des coutures et des finitions.
  • Erreurs d’orthographe et de logo : Vérifiez l’orthographe sur les étiquettes et les logos. Les erreurs subtiles sont des indicateurs courants de contrefaçon.
  • Prix : Soyez sceptique envers des prix très bas pour des articles qui sont normalement chers. Si le prix paraît trop beau pour être vrai, il s’agit probablement d’une contrefaçon.

Mon Expérience Personnelle

Il y a quelques années, j’ai voulu acheter un Iphone 10 sauf que le vendeur avait remplacé l’intérieur du téléphone avec des composants d’un Iphone 6 mais avec le prix et le design d’un Iphone 10. C’est bien fait et si vous n’y connaissait pas grand chose, c’est facile de se faire arnaquer.

10. Arnaques aux Cyclos au Vietnam

Cyclo dans la vieille ville de Hoi An

Le Vietnam regorge de cyclos, ces tricycles à la fois pittoresques et emblématiques, qui semblent offrir une manière ludique et décontractée de naviguer dans l’effervescence des villes. Le charme de se laisser conduire à travers un paysage urbain, sans le stress des motos zippant de part et d’autre, est indéniable.

Partout, les chauffeurs de cyclo vous attendent, prêts à transformer votre trajet en une petite aventure locale. Après avoir convenu d’un prix, vous voilà prêt pour une balade atypique vers la destination de votre choix.

Cependant, cette expérience peut parfois prendre une tournure inattendue. Certains chauffeurs de cyclo peuvent dévier de l’itinéraire convenu et exiger un tarif exorbitant pour le retour. De plus, lors d’excursions touristiques prévues, des frais d’attente dissimulés, pouvant atteindre 500 000 VND (environ 25 €) par heure, peuvent être réclamés par le chauffeur, alourdissant votre facture de manière surprenante.

Conseils pour une Expérience Cyclo Sereine au Vietnam

Pour profiter pleinement de votre balade en cyclo au Vietnam et éviter ces mésaventures, voici quelques conseils :

  • Discutez et convenez du prix à l’avance : Avant de monter dans un cyclo, assurez-vous d’avoir un accord clair sur le tarif, y compris les frais d’attente éventuels.
  • Déterminez votre itinéraire : Connaissez votre destination et l’itinéraire prévu. Utilisez une carte ou une application de navigation pour confirmer que vous êtes sur le bon chemin.
  • Soyez conscient des tarifs du marché : Informez-vous des tarifs habituels pour les courses de cyclo afin de négocier un prix équitable.
  • Gardez à portée de main le numéro d’un service de taxis fiable : En cas de désaccord ou de problème, il est utile de disposer d’une alternative de transport.

11. La Carte SIM Surfacturée

carte sim vietnam

Au Vietnam, les voyageurs ont souvent besoin d’accéder à des services de communication locaux, et l’achat d’une carte SIM locale s’avère une solution courante.

Toutefois, certains vendeurs peu scrupuleux peuvent tenter de tirer parti de l’urgence ressentie par les touristes et de leur manque de connaissance, en proposant des cartes SIM à des prix plus élevés que le prix normal et en vantant des avantages ou une couverture réseau qui n’existent pas. Ca arrive même aux boutiques d’aéroports.

Il y a aussi le fait de vendre une recharge le double du prix.

Comment acheter une Carte SIM au Vietnam

  • Faites vos devoirs : Avant de partir, renseignez-vous sur les opérateurs mobiles du pays et comparez les tarifs standards pour les cartes SIM et les plans de données. Les forums de voyageurs, les guides en ligne et les avis consommateurs sont de bonnes sources d’information.
  • Privilégiez les sources officielles : Pour éviter toute déconvenue, procurez-vous une carte SIM auprès des boutiques officielles des opérateurs ou des distributeurs agréés. Ces points de vente offrent non seulement des produits authentiques mais aussi une assistance clientèle fiable.
  • Méfiez-vous des offres douteuses : Restez vigilant face aux vendeurs de rue ou aux individus trop insistants qui ne peuvent présenter de documentation officielle. Leur manque de professionnalisme et d’authentification peut souvent signaler une offre peu fiable.

12. Frais de stationnement trop élevés

Nom de Cua Dai sur la plage de Hoi An

Voyager au Vietnam à moto offre une liberté sans pareille, mais attention à une arnaque courante près des attractions touristiques. Des individus peu scrupuleux pourraient vous proposer de ‘garder’ votre véhicule, puis exiger jusqu’à 50 000 VND (2 €) pour sa restitution. environ 10 fois le prix normal.

Pour ne pas tomber dans le piège, renseignez-vous toujours sur les frais de stationnement avant d’accepter une offre. Le tarif habituel pour garer votre moto ne devrait pas excéder 5 000 VND ( 0.20 € ) en journée et 10 000 VND (0.40 € ) le soir.

A Hoi An, vous rencontrerez cette arnaque sur les parkings des plages de Cua Dai et An Bang. Depuis 3 ans, la ville a réglementé le stationnement autour de la vieille ville et les prix sont affichés, ce qui a réduit cette arnaque à Hoi An.

Conseils pour l’arnaque au stationnement au Vietnam

  1. Recherchez des zones de stationnement officielles : Privilégiez les parkings surveillés et officiels. Ils offrent un tarif fixe et un reçu, réduisant ainsi le risque de surcharge.
  2. Confirmez le prix avant de stationner : Avant de laisser votre moto, confirmez le coût et les conditions avec la personne en charge du parking.
  3. Évitez de stationner dans des endroits isolés : Les zones isolées ou non surveillées sont souvent le théâtre d’arnaques. Préférez les endroits fréquentés par d’autres motards.
  4. Soyez prudent avec les offres non sollicitées : Soyez méfiant si quelqu’un vous approche pour vous proposer un service de stationnement.
  5. Soyez Ferme : Si on vous demande un montant excessif au retour, restez calme mais ferme en rappelant le prix convenu initialement.

13. Arnaques dans Les Restaurants

soul kitchen restaurant plage hoi an
Soul Kitchen à Hoi An

Lorsqu’on voyage au Vietnam, il est possible de se heurter à une escroquerie répandue dans certains restaurants, en particulier dans les zones touristiques : la présentation de menus sans prix affichés. Les touristes, séduits par l’atmosphère du lieu ou guidés par des recommandations, peuvent ne pas se douter et passer commande sans avoir préalablement demandé les tarifs.

Cette négligence peut mener à une expérience désagréable lorsqu’ils découvrent que l’addition est excessivement salée. En l’absence de prix fixés par écrit, le personnel peut infliger des prix gonflés à sa guise, tirant parti de la barrière linguistique et de la méconnaissance des tarifs habituels de la part des touristes.

Une autre arnaque est d’avoir deux types de menus : l’un en anglais avec des prix en dollars pour les touristes, et un autre en vietnamien avec des prix en dong, qui s’avère être bien plus économique.

Conseils Pratiques pour éviter les arnaques dans les restaurants

  • Demandez les prix en amont : Avant de commander, n’hésitez pas à demander combien coûtent les plats. Cela peut non seulement vous éviter une surprise désagréable mais aussi mettre en évidence les restaurants qui pratiquent des prix déloyaux.
  • Choisissez des restaurants avec des menus tarifés : Orientez-vous vers des établissements qui affichent clairement les prix sur leur menu. Cela témoigne souvent d’une plus grande transparence et d’une meilleure fiabilité.
  • Consultez les avis : Avant de choisir un restaurant, vérifiez les avis en ligne. Les commentaires des précédents clients peuvent révéler l’existence de pratiques douteuses comme celle des menus à double tarification.
  • Soyez ferme sur le prix : Si le prix à la facturation ne correspond pas à celui du menu, insistez pour payer le montant initial. Si la discussion n’aboutit pas, n’hésitez pas à mentionner que vous êtes prêt à faire appel aux autorités locales.

Mon Expérience Personnelle

Lors de dîners à Hoi An, ma femme vietnamienne et moi-même avons été confrontés à cette pratique à trois reprises. Le personnel, prenant ma femme pour une guide touristique, m’a présenté un menu en dollars dont les prix étaient deux fois plus élevés que ceux en dong indiqués sur le menu vietnamien qu’ils ont donné à me femme. Des champions.

14. Les Arnaques de “Friendship”

arnaques courants au vietnam

Il est courant, lors de voyages dans des destinations populaires, de rencontrer des habitants qui semblent extrêmement amicaux et sociables. Ces derniers peuvent engager une conversation et nouer rapidement des liens avec des touristes. Sous couvert de gentillesse, ils proposent souvent de servir de guides pour faire découvrir des lieux inédits.

Cependant, leur véritable intention est de conduire les voyageurs vers des commerces particuliers — boutiques de souvenirs, restaurants, ou galeries d’art — où ils touchent une commission sur les ventes ou les consommations réalisées par les touristes piégés.

Comment Éviter de Tomber dans le Piège du Friendship

  • Prudence avec les nouvelles rencontres : Si quelqu’un que vous venez de rencontrer vous propose de manière spontanée de vous faire découvrir des lieux ou des commerces, soyez vigilant. Il est possible que cette personne ait des motivations financières cachées.
  • Planification : Avant de sortir, déterminez les endroits où vous souhaitez manger et faire vos achats. Avoir un plan vous permet de rester concentré sur vos choix et de résister aux tentatives de persuasion.
  • Faites confiance à votre instinct : Si une proposition semble trop belle pour être vraie ou si votre interlocuteur insiste lourdement, il est probable qu’il y ait des intérêts personnels derrière.

15. Frais supplémentaire pour les bagages dans les bus

ou prendre le bus a hoi an

Prendre le bus au Vietnam est une option rentable pour les aventuriers soucieux de leur budget, mais prenez garde aux conducteurs opportunistes qui pourraient tenter de gonfler le prix du trajet en invoquant un excédent de bagages.

Sauf si vous prévoyez de transporter des objets volumineux comme une moto, ces frais supplémentaires sont souvent infondés. La plupart des services de bus intègrent le transport standard de votre sac à dos dans le coût du billet.

Il est donc primordial de vérifier et de confirmer la politique de bagages de la compagnie avant l’achat de votre ticket. Cette précaution vous mettra à l’abri des surcharges inattendues et vous assurera un voyage serein et conforme à votre budget.

Conseils pour l’arnaque des frais supplémentaires dans les bus

  1. Tenez-vous informé : Lisez les avis et les expériences d’autres voyageurs en ligne. Ils peuvent souvent fournir des informations sur les pratiques de certaines compagnies de bus.
  2. Utilisez des services reconnus : Choisissez des compagnies de bus réputées et bien établies. Elles sont généralement plus transparentes concernant leurs politiques et moins sujettes aux pratiques douteuses.
  3. Restez calme mais ferme : Si on vous demande de payer plus à l’embarquement, refusez de payer des frais supplémentaires non justifiés.

16. Les stations services

station service hoi an

Une arnaque courante dans les stations-service consiste à ne pas remettre à zéro le compteur de la pompe à essence entre deux clients. Si le client précédent a payé 50 000 VND, le pompiste pourrait commencer à remplir votre réservoir sans remettre le compteur à zéro.

Ainsi, si vous ajoutez également pour 50 000 VND d’essence, le compteur indiquera 100 000 VND, et vous risquez de payer le double de ce que vous avez réellement consommé.

Et si vous avez trois ou quatre clients devant vous, imaginez ce que vous allez payer. Mon cousin s’est fait arnaquer et a payé 200 000 VND au lieu de 50 000 VND, alors que le coût maximum pour remplir son réservoir est normalement de 100 000 VND.

Conseils pour l’arnaque des stations-service

  1. Vérifiez toujours que le compteur est bien remis à zéro avant que le pompiste ne commence à vous servir de l’essence.
  2. Évitez à tout prix la station-service sur le chemin de la plage An Bang (rue Hai Ba Trung). Elle est réputée pour arnaquer les touristes.

Le Vol à la tire

Le vol à la tire est présent notamment dans les métropoles vietnamiennes où la petite délinquance est répandue. Pour échapper aux désagréments dès votre descente d’avion dans un aéroport animé, il est impératif de rester vigilant et de toujours surveiller l’emplacement de vos affaires précieuses.

Le Vietnam émerveille les sens, ce qui peut aisément détourner votre attention. Cependant, il est crucial de ne pas se laisser distraire, surtout lorsqu’on se familiarise avec le nouvel environnement.

De amis, que je connais, ont été confrontés à des voleurs durant leur séjour au Vietnam notamment Saigon. Les voleurs à moto sont particulièrement habiles: ils repèrent les touristes inattentifs, ceux qui s’aventurent trop près du bord de la chaussée avec leurs biens en évidence, pour ensuite fondre sur eux et s’emparer de leurs effets personnels en un éclair.

Que vous utilisiez votre téléphone pour chercher votre chemin, que vous sortiez votre portefeuille pour régler une boisson ou que vous vous promeniez simplement avec votre sac en bandoulière, la prudence est de mise.

Voici quelques conseils pour prévenir le vol à la tire au Vietnam :

  1. Restez attentif à votre environnement : Gardez un œil sur les gens autour de vous.
  2. Utilisez des sacs difficiles à ouvrir : Optez pour des sacs avec des fermetures sécurisées et portez-les devant vous ou en bandoulière croisée.
  3. Limitez l’exposition de vos objets de valeur : Ne montrez pas ouvertement vos appareils électroniques ou votre argent et rangez-les immédiatement après utilisation.
  4. Évitez les rues trop proches des voies rapides : Restez à une distance sécuritaire du bord du trottoir pour réduire les risques de vol par des motards.
  5. Soyez discret avec votre téléphone : Si vous devez l’utiliser pour la navigation, faites-le discrètement et de préférence à l’intérieur d’un café ou d’un espace sûr.

Conclusion

Pour être clair, vous avez plus de chances de vous faire arnaquer à Paris qu’au Vietnam. Ca reste assez faible sur les sommes, quelques euros par ci, quelques euros par là.

Mais il ne faut occulter les petites arnaques qui peuvent pourrir votre voyage au Vietnam. La petite délinquance comme le vol à la tire est faible mais présente.

Au final, j’espère que mes conseils vous aideront à ne pas tomber sur l’une de ces arnaques. Si vous en connaissez d’autres, mettez-les en commentaire.

Publications similaires

4 commentaires

  1. Bonjour,

    C’est original comme arnaque.

    Autant, je connaissais l’arnaque du change mais pas avec une pièce de monnaie étrangère.

  2. Interessant ce résumé !
    Comment rester en contact ?
    Nous arriverons à Hanoï le 28 septembre et repartirons le 12 octobre de Saigon.
    Nous sommes preneurs de vos conseils et projetons de visiter votre région.
    N’hésitez pas à nous faire une proposition.
    Cordialement,
    Suzanne

  3. Pour ma part je me suis fait arnaqué par une sympathique commerçante Vietnamienne qui m’a demandé de la dépanner car elle avait des euros dont elle ne savait pas se débarrasser et m’a demandé de les lui racheter. Après avoir compté avec elle je me suis aperçu en rentrant à l’hôtel qu’elle avait remplacé une pièce de 2 euros par 10 baths thaïlandais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *