99999999

A voir: Le Musée du photographe Réhahn à Hoi An

0

musee-hoi-an-rehahn

MUSÉE ETHNIQUE ET PHOTOGRAPHIQUE

Le photographe français Réhahn, vivant à Hoi An a inauguré le Musée – Galerie “Precious Heritage”. Un hommage au Vietnam et aux minorités ethniques. 6 ans d’exploration du Nord au Sud à la recherche des 54 ethnies officiellement reconnues par le gouvernement Vietnamien. Réhahn a retrouvé 49 d’entre elles

Situé dans l’ancien quartier français de Hoi An, le musée rassemble plus de 200 photographies du photographe et une trentaine de costumes traditionnels rares ainsi que des objets divers comme des boucles d’oreille, des pipes, etc…  Le musée commence par une petite galerie à l’entrée où vous trouverez les photos les plus connues (dont certaines ont fait la couverture de Géo magazine, National Geo…). Ensuite, vous entrez dans la partie musée où sont disposés quasiment l’ensemble des costumes traditionnels que le photographe a collecté durant ses recherches. Tous les textes sont écrits en Français et le musée est gratuit.

Depuis peu, un petit café a été ajouté à l’intérieur et vous y gouterez le café des ethnies ainsi que le miel sauvage de l’ethnie Co Tu. Essayez le cappuccino de l ethnie K Ho avec le miel sauvage de l ethnie Co Tu. 

Si vous êtes comme moi un amoureux du Vietnam et de la photographie, ce musée d’explorateur est à ne pas manquer.

Adresse: 26 Phan Boi Chau – Hoi An
Horaires: 
8h30 à 20h30
Entrée gratuite
Site internet: http://www.rehahnphotographer.com/
Facebook du Musée: https://www.facebook.com/precious.heritage.museum.art.gallery/

musee-hoi-an-photo

Interview du photographe RÉhahn:

1) QU’EST-CE QUE LE MUSÉE PRECIOUS HERITAGE ?
Durant ces 5 dernières années, j’ai parcouru le Vietnam du Nord au Sud en moto à la recherche des dernières ethnies afin de documenter leur culture. Rapidement, je me suis aperçu que leur costumes, leur langues, leur traditions étaient en voie de disparition. J’ai passé des journées à trouver certaines ethnies et je suis resté plusieurs jours avec eux. Souvent, ils m’ont offert un costume ou un objet en souvenir de notre rencontre. J’ai collecté plus de 100 000 photos du Vietnam et j’ai eu envie de mettre tout cela à la disposition des touristes mais aussi des Vietnamiens qui la plupart du temps ne connaissent pas l’ensemble des ethnies.

Ce Musée est donc en Français, Anglais et Vietnamien et met en exposition plus de 45 des 54 costumes.
ethniques ainsi que des photos en format géant (2m de haut), le tout sur 450m2.

Chaque costume est accompagné d’une histoire relatant mon chemin parcouru pour les trouver, l’accueil qu’ils m’ont reservés et quelques infos sur l’ethnie représentée.

2) POURQUOI AS-TU DÉCIDÉ DE FAIRE CE PROJET ?
Je vis au Vietnam depuis 2011 et ce pays m’a offert beaucoup. J’avais envie de lui rendre quelque chose. Ce musée est entièrement gratuit et en 3 langues. J’ai acheté cette vieille maison construite par les français au 19eme siecle car je veux que ce Musée évolue et reste après mon passage au Vietnam.

La seconde raison est que j’ai toujours aimé célebrer la diversité et découvrir de nouvelle culture. La plupart des gens pensent que les ethnies vivent qu’au Nord du pays et n’imaginent pas qu’à 2h d’Hoi An, on peut rencontrer l’ethnie Co Tu qui fait encore son costume et qui a su gardé sa culture malgré la modernisation du pays.

hoi-an-rehahn-musee

3) COMBIEN D’ETHNIE AS-TU RENCONTRÉ ?
J’ai visité 49 des 54 ethnies en 6 ans. Je pense finir en 2017 et commencer la préparation de mon livre.

4) COMMENT VOYAGES-TU ?
Je voyage en moto uniquement et avec ma meilleure amie Vietnamienne qui est également passionnée des ethnies.

5) COMMENT ES-TU ACCUEILLI DANS LES VILLAGES?
Les ethnies sont toujours tres accueillantes et je passe souvent du temps avec le chef du village. Parfois je leur demande de mettre leur costume pour me montrer et les femmes sont souvent tres fieres de le porter et de poser.

6) Y-A-T-IL UNE ETHNIE QUE TU AS EU DU MAL À LES TROUVER OU Y ALLER ?
Il m’a fallu 3 ans d’attente pour avoir une autorisation d’aller voir la 3ème plus petite ethnie du Vietnam, les RO MAM. Ils vivent à la frontière du Cambodge et dans une zone militaire. Ils sont 444 en tout. Il n’y a aucune chance d’aller les voir autre part et c’est grace à la chaine nationale VTV1 que j’ai pu y passer une journée entiére. Les gens sont adorables et le chef du village m’a offert un des 12 costumes restants pour mon musée. Pour atteindre le village, il m’a fallu 3h pour parcourir 55 km. Il y a peu de chances que je puisse y retourner.

J’ai eu aussi beaucoup de mal à atteindre les CO LAO dans le nord. Les ethnies vivent à flanc de montagne et les chemins boueux et rocheurs ne permettent pas de passer en moto.

musee-hoi-an-rehahn-photo

rehahn-musee-hoi-an

7) QUELLE EST LA PLUS PETITE ETHNIE DU VIETNAM ?
Les O Du ne sont que 376 personnes. Il n’y a quasiment aucune info à leur sujet sur le net, meme en Vietnamiens. Il m’a fallu 2 jours pour les trouver car ils ont été déplacés en 2006 mais je l’ai appris qu’en arrivant. Ils n’ont que 5 costumes restants et le chef du village m’en a trouvé un pour que leur groupe soit representé dans le musée. C’est ethnie est adorable, accueillante et j’espere pouvoir y retourner en 2017. Il ne reste que 10 personnes de plus de 70 ans capables de parler le dialecte et aucun écrit, aucun livre. C’est une ethnie en voie de disparition et en sont conscients.

PEUT-ON ACHETÉ VOS PHOTOS ?
Oui, à l’entrée, il y a une galerie photo avec plus de 150 photos de différents formats, mes deux livres et cartes postales si les visiteurs souhaitent garder un souvenir.


99999999

Laisser un commentaire