Mon image
Mon image

Maison d’hôtes de Charme à Tra Qué

Vous me contactez souvent par email pour savoir si il y a des guesthouses françaises ou francophones à Hoi An.

La réponse est oui, il y en a quelques unes à Hoi An dont celle que je vous présente aujourd’hui, la Maison d’Indochine qui est une petite pépite dans le village de Tra Que. Elle est tenue par un couple de français.

tra que hoi an
Route pour se rendre à la Maison d’Indochine

Au-delà d’une architecture remarquable et d’un centre aux ocres surannés, la ville d’Hoi An offre une palette de paysages charmants, où vie champêtre et immensités aquatiques se répondent.

Sur un affluent de la rivière Thu Bon, presqu’en bord mer, vous trouverez l’îlot du village de Tra Qué dont la réputation tient à ses jardins organiques protégés. Entre rituels et scènes agraires, l’observation quotidienne de la vie authentique de ses villageois (pêcheurs et maraichers) est un enchantement. 

Idéalement située entre plage et centre ville à Hoi An

Idéalement située à 5 minutes de la belle plage d’An Bang et de la trépidante Hoi An, La Maison d’Indochine est une maison d’hôtes de charme cachée au milieu des rizières, des plans d’eau et des cultures de simples du village de Tra Qué.

Grande villa contemporaine aux couleurs coloniales, elle abrite 5 chambres raffinées, lovées dans la végétation de bambous. Ancienne maison de l’artiste français Réhahn dont elle a conservé l’identité photographique, elle vit en symbiose avec un environnement tranquille et intime, entre ville, mer et campagne.

guesthouse maison indochine hoi an
Un coin de la Suite Tradition
plage an bang hoi an
La plage de An Bang proche de la Maison d’Indochine

Vue sur les jardins de Tra Que

Pascale et Olivier partagent leurs passions et les lieux qu’ils aiment, avec la convivialité et l’attention qui président à la réception d’hôtes singuliers ; la richesse des rencontres humaines dans toutes leurs composantes et le service personnalisé sont au cœur de leur projet. 

Ses atouts

  • Une literie haut de gamme
  • Un solide petit déjeuner « à la française »
  • Un roof-top accueillant les apéros de fin de journée (belle carte des vins),
  • Un bassin de nage tel un patio marocain, autour duquel s’anime la vie de la maison
  • Deux grandes suites équipées de 2 lits King size qui facilitent la vie des familles 
  • Une décoration coloniale raffinée, entre tradition et modernité
  • Une vie « comme à la maison »

Avis aux voyageurs en quête de nature, de culture et de calme…

rooftop maison indochione hoi an
Rooftop de la Maison d’Indochine

INFORMATIONS PRATIQUES

Tarifs avec petit déjeuner compris pour 2 personnes : 

  • Chambre Deluxe avec douche à l’italienne : 80$
  • Suite Extra luxe avec bain : 100$

Transfert aéroport: (4 personnes max) : 15$ 

Extras : lits bébé, location de vélos, activités, évènements

Pour réserver votre chambre ou obtenir des compléments d’information, s’adresser directement à La Maison d’Indochine : lamaisondindochine@gmail.com

Vous pouvez réserver directement via Booking: Maison d’Indochine

Site internet : https://lamaisondindochine.com/

huesthouse francophone hoi an vietnam

Mon avis

La guesthouse est située dans le village de Tra Qué mais un peu excentré sans trop l’être, ce qui fait que c’est plus calme que la plupart des maisons d’hôtes du village.

C’est facile et rapide de se rendre à la plage de An Bang. Prenez un vélo et en 5 minutes, vous aurez les pieds dans le sable.

J’ai adoré le rooftop le soir avec la vue sur le village. Avec une bouteille de vin, un plateau de fromages et de charcuteries, on est comme à la maison.

À mon arrivée à Hoi An au Vietnam, il y a douze ans, j'ai été captivé par la beauté et la richesse culturelle de cette ville. En 2014, j'ai décidé de lancer "Good Morning Hoi An", un site touristique qui reflète ma passion pour ce lieu magique. Je me consacre à guider les visiteurs à travers des expériences authentiques, leur faisant découvrir le charme unique de Hoi An mais aussi Da Nang, de sa cuisine exquise à ses traditions séculaires. C'est mon histoire, celle d'un Français qui a trouvé sa seconde maison.

Leave A Reply