Thanh Ha, le village des poteries de Hoi An

Village artisanal

À moins d’un kilomètre de la vieille ville, le village de poteries de Thanh Ha est une excellente activité pour ceux qui recherchent une expérience pratique plus authentique au Vietnam ou ceux qui cherchent simplement à s’éloigner des marchés bondés de Hoi An.

Le village deThanh est la preuve que même si vous essayez, vous ne pouvez pas vous ennuyer à Hoi An. Après avoir parcouru la vieille ville à vélo, exploré les marchés locaux et les rizières ou lu un bon livre sur la plage, il y a encore beaucoup de choses à faire à Hoi An.

Informations Utiles

Emplacement: Bloc 5, quartier de Thanh Ha, Hoi An, Quang Nam – à seulement 1,6 km de la vieille ville

Prix:
– Entrée du village: 35 000 VND ( entrée au village )
– Entrée du musée à 40000 VND .
– Visitez le village, le musée et le parc avec un billet combiné pour 70000 VND

Horaires: Le parc est ouvert tous les jours de 8h à 17h30

billetterie

Votre billet d’entrée au village de poterie de Thanh Ha coûte 35000 VND et comprend l’exploration du village, le temple de Nam Dieu, la fabrication de poterie avec des artisans chez eux et la collecte d’un souvenir. Il n’inclut pas l’entrée au parc et musée en terre cuite, qui est un supplément de 40 000 VND. Les enfants de moins de 1,2 m bénéficient d’une entrée gratuite au village, au parc et au musée, et les enfants de plus de 1,2 m ont 15 000 VND pour entrer dans le village et 29 000 VND supplémentaires pour le musée.

Il existe une variété de circuits disponibles, dont beaucoup incluent une journée pleine d’autres activités autour de Hoi An , mais il est plus facile (et moins cher) de visiter le village, le musée et le parc par vous-même. L’entrée aux trois coûte 70 000 VND plus l’achat d’un cadeau de l’un des artisans ou des femmes qui s’essaye au tour de poterie.

Qu’est-ce que le village de poterie de Thanh Ha?

Certains appellent le village de la poterie de Thanh Ha un «musée vivant». Les villageois y fabriquent de la poterie depuis plus de 400 ans et la plupart utilisent encore un tour de poterie pour deux personnes. Les fours sont des fours en briques rouges construits dans les cours arrière de simples maisons riveraines. Ainsi, l’odeur de la terre cuite de cuisson imprègne la ville, renvoyant les visiteurs à des temps plus simples.

Le village est équipé de toutes sortes d’activités pour les visiteurs, y compris un musée avec des expositions et une histoire en constante évolution, des ateliers de fabrication de poterie, un temple et des expériences pratiques de fabrication de poterie.

La légende raconte que des artisans de la province de Thanh Hoa se sont installés à Hoi An au début du XVIe siècle et ont fondé le village de poterie de Thanh Ha. Iils ont pratiqué leur métier traditionnel et l’ont transmis à travers les générations, et au fil des ans, le métier a prospéré.

Exportation de poterie dans le monde

Les fabricants de poterie ont fourni des produits aux provinces de Thua Thien Hue à Binh Dinh. Le village a également commencé à exporter des produits à l’étranger vers des pays tels que le Japon, la Chine et l’Espagne via le port de commerce de Hoi An.

Pendant la dynastie Nguyen, les villageois de Thanh Ha ont été invités à créer des pièces décoratives pour le palais. Après cela, leur travail est devenu si populaire que leur réputation s’est répandue dans le monde entier, et elle a persisté pendant des siècles. Maintenant, toute la culture de Thanh Ha est façonnée autour de la poterie.

Fondé en 2015, le musée de la poterie de Thanh Ha raconte l’histoire des fondateurs de poterie, la progression de leur métier et présente des expositions de toutes sortes.

Le processus de fabrication de la poterie Thanh Ha

Toutes les poteries de Thanh Ha sont fabriquées manuellement, en utilisant des techniques traditionnelles de mélange, de moulage, de brûlage et de cuisson de l’argile.

L’argile était autrefois prélevée sur les lits des rivières et les rizières à proximité. Les agriculteurs enlevaient l’argile pour niveler les champs et l’envoyaient ensuite à Thanh Ha. Maintenant, la majeure partie de l’argile est extraite de Quang Nam, qui se trouve à environ 12 kilomètres de Hoi An. Pendant plusieurs jours, les villageois ajoutent continuellement de l’eau, la recouvrant de bâches pendant de longues périodes pour retenir l’humidité.

Techniques de brûlage et de cuisson

Les techniques de cuisson et de cuisson prennent également beaucoup de temps. Un pot qui peut prendre quelques minutes à un artisan à fabriquer, prend un jour à sécher au soleil, puis sept dans le four, selon la taille. S’ils peignent l’objet, ce que font beaucoup de villageois mais pas tous, cela prend encore quelques jours. Les modulations de chaleur font ressortir différentes couleurs de l’argile. La plupart sont d’un rouge terre cuite profond que vous verrez partout dans le village, mais en fonction de la durée et de la température dans le four, la couleur passe du rose au rouge, au brun jaunâtre clair et même au noir de jais.

Grâce à la technique spéciale de traitement du sol et à la combinaison de manipulations successives, la durabilité des produits de Thanh Ha est extrêmement solide et les pièces uniques. Ce ne sont pas les mêmes pièces brillantes que vous voyez sur les marchés qui disent  » Made in Vietnam  » en bas, bien que celles-ci puissent également être trouvées dans le village.

Visite du village de poterie de Thanh Ha

Le village de poterie de Thanh Ha est situé dans le quartier de Thanh Ha de la province de Quang Nam, juste à côté de la rivière Thu Bon, et c’est une activité qui peut prendre aussi peu qu’une heure ou jusqu’à trois ou quatre si vous êtes comme moi, un passionné qui aime découvrir .

La poterie ici est une affaire de famille, transmise de génération en génération. Les villageois fabriquent toutes sortes de pièces utiles telles que des tasses, des bocaux, des bols, des pots et autres.

Avec des pièces plus décoratives comme des répliques de porcs et de grenouilles ou de petits sifflets en forme de serpents et de tigres. De nombreux magasins créent également de petites figurines appelées To He – des figurines en poterie des 12 animaux du calendrier du zodiaque chinois.

Vous pouvez vous arrêter dans chaque maison pour observer comment une poterie est faite. Tout est artisanal et c’est ça qui est passionnant.

A chaque coin de rue, vous pouvez tomber sur des potiers en train de peindre une de leur poterie, dans une autre rue, des potiers façonnant une autre en tournant avec leur pied le plateau où elle se trouve celle ci. C’est juste incroyable.

Le village est petit mais c’est un réel plaisir de parcourir les petites rues de celui-ci.

Quand visiter Thanh Ha

Le village ouvre tous les jours à 8h du matin et accueille ses derniers visiteurs vers 17h30, bien qu’ils ne ferment pas officiellement avant 18h. Les jours de semaine sont meilleurs, et pour éviter la chaleur, les matins sont les meilleurs.

Les groupes de touristes y sont présents plus tard dans l’après-midi – vers 15 heures – mais même à cette heure -i, le village n’est pas bondé. Il est facile de disparaître dans les maisons des artisans ou de se faufiler dans une autre section des deux étages du musée.

Cours de poterie gratuits avec votre ticket

Si vous gardez votre ticket d’entrée au village, vous aurez le droit à un cours gratuit et à un souvenir en cadeau. La plupart des magasins proposent des articles similaires – des brûleurs d’encens, des cendriers, des services à thé, etc. Mais regardez de plus près pour trouver des articles plus uniques avec un flair créatif comme la tirelire d’un cochon. Pour ma part, j’ai pris l’instrument à vent en forme de cochon, je vous laisse le plaisir de découvrir où vous devez souffler pour sortir un son…

Se rendre au village de poterie de Thanh Ha depuis Hoi An

En vélo

Le village de la poterie de Thanh Ha est à un kilomètre seulement de la vieille ville, donc si vous le pouvez, les vélos sont la solution. Le trajet se fait en suivant la rivière Thu Bon qui prend moins d’une demi-heure.

Sortez de la ville de Hung Vuong Street jusqu’à ce que vous voyiez la rivière sur votre gauche. A l’embranchement, restez à gauche. Continuez sur environ 1 km et tournez à gauche à Pham Phan – le parc de la poterie en terre cuite et le village de la poterie sont environ 15 mètres plus bas sur la gauche. Une fois sur place, garez votre vélo le long de la clôture, ou si marcher entre les sites n’est pas votre truc, faites le tour du village.

En Moto

Une moto est également une excellente option pour se rendre au village. Avec une moto, évitez le parking et laissez votre moto juste à côté de la billetterie gratuitement.

En Navette

Si vous vous rendez à Thanh Ha, il y a un parking à bonne distance de l’entrée. Cependant, le village propose une navette électrique gratuite. Ces navettes sont fréquentes, vous n’attendrez donc pas longtemps.

En Taxi

Un taxi pour le village coûte moins de 80 000 VND . Mais assurez-vous d’obtenir le numéro de votre chauffeur ou demandez-lui de revenir à une certaine heure. Il n’y avait pas de taxis disponibles lorsque j’ai terminé la visite du village.

En Bateau

Un bateau privé de la vieille ville prend environ une demi-heure, et il est probablement beaucoup plus sympathique que certains des autres modes de transport vers le village. Les bateaux partent à tout moment de la journée du long de la rivière dans la vieille ville puis se dirigent vers l’aval, offrant aux visiteurs une vue unique sur Hoi An. Les prix sont négociables, mais oil faut compter 500 000 VND pour trois personnes ou 150 000 VND pour une personne.

Terracotta, Le parc en terre cuite de Thanh Ha 

De l’extérieur, le parc en terre cuite de Thanh Ha ressemble à un autre parc de sculptures, mais ce n’est pas le cas. C’est une exposition lilliputienne des merveilles architecturales du monde. Faites un tour parmi les sculptures en terre cuite et vous en reconnaîtrez certainement quelques-unes. Il y a le Taj Mahal, la tour de Pise et l’opéra de Sydney. Même la statue de la Liberté fait une apparition. Il y a aussi ceux qui nous sont plus familiers, comme la place Saint-Pierre, Notre-Dame de Paris, etc. Voyez qui peut nommer le plus sans lire les plaques!

Une partie du charme de ce village réside dans l’exploration d’un artisanat ancien et pourtant interminable. Ces villageois racontent leur histoire familiale à travers l’art qu’ils créent et les histoires résonnent dans les murs en ruine et le paysage rustique.

Le musée de la poterie de Thanh Ha

Fondé en 2015, le musée de la poterie de Thanh Ha est un nouveau bâtiment en plein air bien entretenu, plein d’activités pour tous les membres de la famille. À l’intérieur, le musée est un bâtiment en plein air de deux étages avec un atelier, une galerie, l’histoire du village, le marché en terre cuite et une boutique de cadeaux et plus encore.

Les activités de fabrication de poterie coûtent chacune 30 000 VND et se passe derrière le musée. Je vous recommande de le faire directement dans le village.

Le musée abrite des pièces de céramique des anciennes cultures vietnamiennes ainsi que des peintures et des sculptures modernes. Son agencement unique incorpore de petits ponts et des points de vue en plein air qui scrutent les coins et recoins cachés, ce qui le distingue des autres musées d’artisanat plus normaux .

Il existe des expositions qui offrent un aperçu approfondi de l’histoire de la poterie et de «l’ambiance poétique» de Hoi An

Articles Similaires

Tous les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *