conduire-au-vietnam

Légal ou interdit?

Autant le dire tout de suite, énormément de personnes conduisent au Vietnam que cela soit un scooter comme la plupart des expatriés ou la moto pour les amoureux de l’aventure en 2 roues.

Depuis peu, le permis international est reconnu au Vietnam. Si vous ne le possédez pas et bien que sur les forums ou les groupes Facebook disent qu’il n’y a aucun soucis, c’est normalement strictement interdit de conduire ici mais il y a une tolérance depuis quelques années pour les 2 roues ( scooter ou moto ).

Certaines régions commencent à changer comme Phu Quoc ou les îles Cham à Hoi An où les règles se durcissent.

Au Vietnam, vous risquez de rencontrer des scooters en sens inverse même dans une rue à sens unique, les feux rouges sont souvent brûlés, en 2 mots, si vous n’avez jamais roulés dans un pays asiatique, cela sera assez dangereux. Un accident est vite arrivé si vous n’êtes pas attentifs.

Que risque-t-on en cas d’accident au Vietnam?

vietnam accident

Le risque principal d’un accrochage est de devoir payer tout les frais que vous soyez en tort ou pas puisque vous n’avez pas de permis et cela peut vite chiffrer si vous tombez sur un vietnamien un brin pointilleux qui ne manquera pas de vous menacer d’appeler la police. Ca m’est arrivé au tout début quand je suis arrivé à Hoi An.

Pour un accident un peu plus important, sachez que vous ne disposez ni d’assurance, ni de papier mais que les frais médicaux sont exorbitants au Vietnam et que l’accidenté ainsi que le loueur vous feront payer cher toute réparation. Un risque à prendre en compte, compte tenu des routes vietnamiennes et de la conduite des locaux. Vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas prévenu.

Pour un accident grave, les conséquences sont bien plus  importantes et ici, on ne parle plus de la question financière.

Sachez que dans la plupart du temps, la police ne vous demandera pas votre permis sachant pertinemment que vous n’en aurez pas mais il se peut que cela arrive et vous repartirez avec une amende.

A savoir aussi pour ce qui prennent la route que des limitations de vitesse existent et que des contrôles sont effectués avec radars notamment à Hué pour le centre du Vietnam et à Da Nang. Normalement, il ne faut pas dépasser les 60km/h ( limitation officielle )

Le casque est aussi obligatoire.

La solution des expatriés

Plus aucune auto école vietnamienne ne prend de risque de vous fournir un permis illégal suite à un durcissement des règles.

Il y a un moyen simple d’avoir un permis, c’est de faire changer votre permis de voiture Français en permis vietnamien et vous aurez l’autorisation pour conduire les 2 roues.

L’avantage de ce système, c’est que vous n’aurez qu’à passer la conduite ( qui consiste à conduire à l’intérieur d’un huit ) et non la pratique qui peut être difficile pour un étranger ne parlant pas vietnamien.

Les règles à connaître

En 8 ans au Vietnam, j’ai conduit de jour comme de nuit et par tout temps. Beaucoup de choses ne me surprennent plus mais il faut savoir que les accidents de la route sont une cause majeure de décès au Vietnam, tuant presque une personne toutes les heures.

Avant de vous lancez dans la conduite, voici les règles à connaître:

1. Ici, le Casque est Obligatoire


Le casque est bien obligatoire. J’entend souvent de la part des touristes que tous les vietnamiens ne portent pas le casque. Oui mais ce n’est pas parce que certains vietnamiens ne respectent pas la loi que vous en tant qu’invité dans ce pays, ca vous donne le droit de faire de même.

A vous de voir si vous voulez payer des amendes inutiles.

2. Ici, on conduit avec le klaxon

La première chose qui va vous surprendre ici, c’est l’utilisation à l’excès du klaxon. Ce n’est impoli de l’utiliser et je vous recommande de l’utiliser.

Les vietnamiens klaxonnent pour vous avertir qu’ils arrivent et non pour un danger. Et ils klaxonnent beaucoup.

D’ailleurs si vous regardez les scooters des vietnamiens, il n’y a presque jamais de rétroviseurs. Un ami vietnamien m’a un jour répondu qu’il les avait retiré parce que ce n’était pas esthétique.

3. Ici, on double par la gauche mais aussi par la droite

Toujours garder à l’esprit qu’une voiture ou un scooter peut vous doubler par la droite. Si vous êtes à droite, qu’une voiture est sur votre gauche et que voyez des voitures arrivaient dans le rétro, ralentissez pour que les voitures puissent se doubler.

4. Ici, on roule à double sens

Sur une route, ne soyez pas surpris de voir un scooter arrivait en double sens.

Ca veut dire que quand vous

5. Ici, on roule en phare

Il faut savoir que la grande majorité des camions, des voitures et scooters roulent en phare et quand ils arrivent face à vous, ça peut être dangereux parce que ça vous éblouit et vous ne voyez plus la route.

6. Ne faites pas d’Excés de vitesse

Oui, au Vietnam, il y a bien une limite légal de vitesse en scooter qui est 40km/h en ville et de 60km/h en dehors.

7. Ne vous énervez pas

La rage au volant est une mauvaise idée au Vietnam – en particulier pour les étrangers – car votre adversaire a un sérieux avantage sur vous: ils peuvent rallier une foule, et vous non.

Alors même si on coupe la route ou on vous klaxonne, on garde le sourire.

8. Ne conduisez pas la nuit

Celui-ci devrait être évident, mais presque tous ceux qui passent du temps à conduire au Vietnam le font. La conduite en état d’ébriété est une épidémie ici mais aussi la conduite plein phare de nuit. C’est très dangereux surtout en montagnes mais aussi sur les petites routes surtout que la quasi totalité des vélos n’ont pas de lumières.

9. Ici, on brûle les feux rouges

Ce n’est pas une spécialité vietnamienne mais ca arrive souvent que les feux soient simplement ignorés. Alors même si vous passez au vert, toujours vérifier à droite et à gauche qu’un taxi ou un scooter ne le grille pas.

hoi-an-trajets-pub

3 commentaires

  1. C’est pire au Laos. J’ai essayé de conduire sur Hanoi mais c’est un peu la folie, on m’a dit que saigon était pire. Il n’y a aucin respect pour la sécurité.

Laisser un commentaire